• A la réparation suivante...

    L'opération de l'inverseur à été un succès, pour le remonter, un peu moins puisqu'il a fallu enlever le lit, les planches et les habits. Après il a fallu se mettre les jambes au-dessus de la tête pour pouvoir bouger. Et oui il n'y a pas de siège happy .

    Puis pour faciliter le tout, l'inverseur (la boite à vitesse) , n'est pas très léger et pèse 25kg.

    Il a donc fallu créer un palan avec les moyens du bord : attacher la sangle à une écoute bloquée par le winch, la sangle passe par le fenêtre de la chambre et en-dessous, l'inverseur vole de ses propres... sangles. Moi en haut, j'écoute papa me disant les consignes (border ou choquer) pour ensuite faire rentrer l'inverseur dans les visses du moteur. Inverseur vissé au moteur, direction l'arbre (tige en acier sortant dans l'eau rejoignant à son extrémité, l'hélice. 

    Moteur en marche, on entend bien le "clac" de l'inverseur pour la marche avant/arrière. Un plaisir, vous pouvez pas savoir...

    Maintenant, voila un chose de fait. 

    étape suivante : on va faire envoler MesAnges... encore par les sangles, mais celles-ci seront un peu plus résistantes, enfin je l'espère...

    Donc, va falloir mettre le kärcher , puis gratter la coque, ensuite mettre la ponceuse en action pour avoir une coque lisse et pour ce qui est des oeuvres mortes (coque au-dessus de l'eau), on va appliquer une sorte de polish brillant.

    Tout ça en moins d'une semaine, il y a du boulot...

    Les autres étapes sont pour plus tard...


  • Commentaires

    1
    Eric
    Dimanche 14 Février 2016 à 22:49

    Courage, vous allez y arriver brillamment !  De belles pensées pour vous... Eric, Jodie, Clara et Matthieu

    2
    Cap'tain
    Dimanche 14 Février 2016 à 22:56
    Merci, mais votre tour viendra aussi, comptez les jours...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :