• Régate dans la baie de Cannes

    Aujourd'hui, course dans la baie de Cannes.

    Je ne participe pas à cette course avec MesAnges pas parce qu'il n'est pas assez rapide mais que c'est une peu notre maison quand même et qu'il ne faut pas faire les cons non plus.

    Danielle, une skipper m'a trouvé sur le site d'Hisse-et-oh pour participer à la course ce dimanche.

    Mais la course risque de s'annuler car la météo annonce un vent de 35 à 40 nds.

    Les boules pour moi puisque ça fait déjà trois courses d'annulées en raison de pétol (pas de vent).

    On croise les doigts. 

    La météo est descendue, youpie !! La course va pouvoir se dérouler.

    Donc je prépare mes sandwichs, mon ciré puis je prends ma trottinette et hop, roule ma poule direction l'autre port. Je fais déjà mon sport de peur de ne pas en faire assez aujourd'hui... LOL

    Arrivée au bateau, on se met tout de suite à préparer les voiles.

     

    Régate dans la baie de Cannes

     

    Régate dans la baie de Cannes

     Il est 10h, nous larguons les amarres en direction de la ligne de départ qui est la bouée A.

    Le vent souffle à 20 nds plein Ouest et nous tirons des bords à 6 nds pendant une heure.

    Arrivés à cette ligne, nous attendons  les derniers. Tout le monde arrivé, le comité trompète signifiant qu'il nous reste 5 min.

    TUUUUUUUT!!!! plus que 2 min avant le top départ. Les bateaux commencent à se rassembler devant la ligne ; l'adrénaline monte, le vent fait de même...

    TOP DEPART!!! un peu raté mais nous partons quand même.

    Les grands voiliers commencent à nous distancer avec leurs spi mais quelques uns ont du mal à le tenir et font des auloffées intempestives. 180 sur eux-même, et ils repartent. Les petits voiliers tentent aussi mais le range aussitôt, pas besoin de dire pourquoi...

     Nous arrivons à la bouée B, un empannage et hop, direction la bouée C. Nous essayons de rattraper le voilier devant nous mais il nous trace puisqu'il a des voiles en carbone. Arrivée à la bouée C, nous repartons au prêt sous les 25 nds faisant pencher le bateau et le faire taper contre les vagues. Le voilier devant nous avec les voiles en carbone a du mal à remonter. Parfois, nous nous prenons des vagues dans le cockpit mais, Dominique gère la barre comme un chef.

    Le parcourt était : A-B-C-A-C-A  réalisé en 2h47min à une moyenne d'environ 6 nds. Pas mal du tout pour un équipage de 3 prs et un bateau d'une quarantaine d'années. Pas de casse, Behappy a bien marché.

    Régate dans la baie de Cannes


  • Commentaires

    1
    JC et Martine
    Lundi 15 Février 2016 à 21:59
    C'est bien matelot, continu comme ça et tu deviendra ......capitaine
    Trêve de plaisanterie: Super course et bien raconté, on voit que tu as pris du plaisir et ça c'est très important
    Bisous à vous
    2
    PASSION
    Mardi 16 Février 2016 à 08:24
    Le lendemain pėtole mais Jojo s adapte toujours de bonne humeur et mordu .
    3
    Mardi 16 Février 2016 à 09:27

    Merci pour vos agréables messages, j'ai aimé cette course avec un bon vent et très bien entouré !

    Bises à vous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :